Je m’appelle Nouha BELAID, chercheure en Sciences de l’Information et de la Communication (SIC). Ma thèse de doctorat porte sur l’expérience de la télévision sur les médias sociaux. Lors de ma participation en 2015, au concours de « Thèse en 180 secondes », j’ai réussi à avoir le prix du jury ainsi que celui du public.

Diplômée en Mastère Médias et Communication, le sujet de ma thèse était la communication politique sur les réseaux sociaux, après avoir mis l’accent dans le cadre de ma licence, sur le discours politique lors d’une situation de crise. J’ai eu en 2013, le prix de l’excellence scientifique de la part de l’Université de la Manouba, ainsi que deux autres prix universitaires.

J’accorde une très grande attention à la convergence entre les médias classiques et les médias sociaux ainsi qu’à la communication en général (que j’ai eu l’occasion d’appréhender via durant mon parcours universitaire et professionnel), vu que nous sommes aujourd’hui à l’ère du web 2.0 voire le web 3.0. L’éducation et les médias font partie de cet ensemble de passions, puisque toute évolution impose des nouveaux usages et des nouvelles pratiques.

Par ailleurs, l’approche économique du domaine de l’information m’interpelle car tout recours à un nouveau support technologique est lié entre autres à la situation économique du média classique. Les enjeux économiques s’imposent aussi quant il s’agit d’une entreprise médiatique.

Bref, tous ces domaines correspondent à un seul sujet «Information et Communication», une branche des sciences sociales qui a son impact sur l’humanité.

Ajoutons aussi que j’étais, entre septembre 2013 et septembre 2015, responsable pédagogique du Département Médias, Journalisme & Communication à l’Université Centrale Privée (Tunis). Mise à part la veille pédagogique, j’enseignais plusieurs modules, à savoir: l’économie de l’information, les théories de l’information et de la communication, l’histoire des médias, le secrétariat de la rédaction, l’économie de l’audiovisuel, l’histoire des supports publicitaires, le web journalisme, la communication politique.etc. Aujourd’hui, j’enseigne le transmédia, le web journalisme, la rédaction web et le community management. Des modules qui sont étroitement liées avec le sujet de ma thèse de doctorat.

De même, j’ai commencé depuis 2012 à faire des recherches approfondies sur les nouveaux outils pédagogiques vu que chaque génération impose un nouveau mode de comportement, et tout dépend de l’environnement dans lequel on se trouve. Le web 2.0 joue d’ailleurs, un rôle primordial. Donc je mets à la disposition de mes étudiants un univers pédagogique riche, là où les médias sociaux s’imposent comme des outils d’informations.

Ajoutons que j’ai occupé auparavant, plusieurs postes en tant que journaliste ( radio, télé, presse écrite et presse électronique) et consultante en communication et relations publiques, à l’échelle nationale et internationale. De même, j’ai fréquenté plusieurs écoles et académies pour des voyages d’étude ou des formations, à savoir: l’Institut de Presse et des Sciences de l’Information en Tunisie (IPSI), l’Académie Deutsche Wella, l’Académie de France Télévisions, l’Institut Franco Allemand.etc.).

En parallèle, j’ai suivi beaucoup de formations (exemple: le Journaliste Reporter d’Images (JRI) et le data journalisme) et ce, auprès des organismes nationaux et internationaux. En matière de recherche scientifique, je maîtrise plusieurs logiciels utiles à savoir Stata, SPSS, Ednote et autres.

La réussite dans mes études et dans ma vie professionnelle m’a permis de voyager dans trois continents (Afrique, Europe et Amérique). Il s’agit de 14 pays, 28 villes et 25 universités visitées dans le monde :

  • Arabie Saoudite : King Khaled University
  • Allemagne: Université de Aachen et Université de Cologne
  • Algérie : Université d’Oran et Université de Mostaghnam
  • Belgique: Université Libre de Bruxelles
  • Canada: Université d’Ottawa, Université de Québec à Montréal, Université de Québec à Outaouais, Université de McGill, Université de Concordia, Université de Sherbrooke, Université de Toronto, Université de Montréal et Cité collégiale.
  • France : Université de la Sorbonne Nouvelle, Université de Strasbourg, Université Panthéon Assas, Université de Poitiers, Université de Lorraine et Université Le Havre.
  • Pays Bas : Université de Maastricht
  • Portugal: Université de Lisbonne
  • Sénégal: Université Cheikh Anta Diop (CESTI)
  • Suisse: Università della Svizerra Italiana

Je finis par dire, que je suis toujours en mode apprenante afin de suivre les nouvelles tendances. Vive la technologie ! Vive la coopération académique ! Et vive l’échange informationnel !

Nouh@