Il ne s’agit pas de mon premier voyage en Egypte mais ce voyage était inattendu. J’étais connectée à Internet et soudainement j’ai reçu un appel d’un collègue égyptien : « Allo Nouha ! Comment vas-tu ? Notre conférence du lancement de notre réseau devra avoir lieu en mois de mars (mars 2018). Serait -il possible d’y assister ? ».

Il y a deux jours, j’ai déjà reçu une invitation pour diriger un panel dans le cadre de la conférence internationale de ICA, à la République Tchèque. J’ai décidé donc de m’excuser pour la conférence de Prague et j’ai choisi l’Egypte comme destination, pour participer au lancement du Réseau des Journalistes de Données Arabes, à l’Université Américaine du Caire.

Ma dernière visite en Egypte date de 2012 mais l’Egypte de 2012 était complètement différente de celle de 2018. Même si la majorité des Egyptiens évite de parler des affaires politiques, il y avait plus de sécurité. Donc je n’ai pas hésité de revoir certains endroits, villes et quartiers que j’ai auparavant adoré. Vous ne pouvez pas d’ailleurs passer par le Caire, sans visiter la place Tharir, Mayden Talaat Harb, Khan El Khalili, le café de Najib Mahfoudh, etc.

Bien que j’aie été auparavant au Musée du Caire, cette fois-si j’ai choisi d’être accompagnée par un guide touristique pour me relater l’histoire complète de la civilisation pharaonique. Cette grande civilisation qui a marqué l’histoire de l’humanité grâce aux productions artistiques de ces ancêtres.

img_20180310_111233

Une semaine plus tard, j’ai visité Alexandrie, cette belle ville sahélienne. Dans cette ville, tu as tendance à entendre à tout moment et dans tous les coins, la chanson de Fayrouz « Aala Chaatt Eskendiriya ». J’ai profité de ma présence là bas, pour visiter la Citadelle de Qaitbay qui date du 15ème siècle. Il s’agit d’un monument historique.

img_20180316_123612

En Alexandrie, j’ai profité de la compagnie de mes proches pour déjeuner dans un restaurant au bord de la plage. Ce fût un déjeuner agréable, toujours en écoutant Fayrouz.

Bref, vous ne pourrez pas faire le tour du monde sans visite l’Egypte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *